Travailler avec les animaux, et particulièrement les chiens ou les chats, c'est la raison principale qui pousse à devenir Toiletteur. Métier de contact, le toilettage vous permettra de vous épanouir dans votre vie professionnelle en conciliant passion et travail. Les formations sont accessibles aux personnes sans diplômes pour un premier emploi ou une reconversion professionnelle. De plus, avec la possibilité d'avoir son propre commerce, ce travail offre des opportunités intéressantes. Tour d'horizon.

1. Le Métier | 2. La Formation | 3. Lancer son Salon | 4. Quiz

 

1 - Un métier au contact des animaux

 

Toiletteur Canin en 4 points :

Les prestations du toiletteur sont variées : du démêlage à la tonte du chien, le toiletteur est une sorte d'esthéticienne pour chien. Le toilettage de l'animal consiste à donner des soins adaptés à chaque animal. L'adaptation, la patience et la dextérité sont des qualités nécessaires pour réussir dans ce métier. Grâce au conseil client, la vente de produits et accessoires pour chien et chat représente une partie des services. Enfin, le professionnel devra s'occuper de la gestion adminsitrative.

 

 

2 - Une formation accessible à tous

 

Il existe 3 formations :

La particularité du toiletteur canin, est qu'il peut exercer sans avoir suivi de formations. Aucune loi ne l'exige. Néanmoins, si vous voulez travailler dans le toilettage, il faudra montrer à vos futurs employeurs vos compétences. Pour cela il faut se doter d’un bagage solide. Ces différentes formations de toiletteur canin offrent quasiment un même programme composé d’une partie technique et d’une partie théorique. La partie technique vous apprendra le toilettage de chiens (soins des oreilles, bain, brossage, épilation, tonte, tailler les griffes,...) l’utilisation du matériel (ciseaux,...) et des notions de santé animale (hygiène, morphologie du chien, maladies,...). La formation théorique englobe quant à elle, les réglementations, la gestion et la vente de produits et accessoires (surtout si vous envisagez d'ouvrir votre salon).

 

 

3 - La possibilité d'être son propre patron

 

Ouvrir son propre salon c'est :

Etre son propre patron peut prendre différentes formes : avoir sa propre boutique, faire du toilettage au domicile des propriétaires ou encore avoir un camion ambulant. Dans tous les cas, il faudra préparer votre installation (étude de marché, business plan,...) pour convaincre les banques de vous accompagner dans cette aventure. Cela nécéssite une bonne connaissance du métier : techniques et commerciales (vente de produits et accessoires, conseils clients). Si vous êtes en reconversion professionnelle et que vous décidez de lancer une affaire directement après la formation, n'hésitez pas à faire un stage dans un autre salon pour appréhender le métier. Si vous êtes déjà salarié, alors analysez la manière de fonctionner pour en garder les points positifs. Notre dossier dédié à l'installation comme toiletteur canin vous accompagnera dans les différentes étapes (financière, techniques, juridiques) afin de maximiser vos chances de réussites.

 

4 - Evaluer son niveau

Evaluez son niveau de connaissance en toilettage

Vous avez envie de vous lancer dans une (nouvelle) carrière ? Mais vous hésitez ? Pourquoi ne pas voir quelles sont vos connaissances et votre niveau ? Nous avons mis en place 3 quiz comportant plus de 80 questions à choix multiples. Les thématiques abordées sont nombreuses : morphologie des chiens, techniques de toilettage selon les races et des questions sur les races que vous aurez à traiter.