La formation d’un toiletteur de chiens ou de chat n’est complète que lorsqu’il apprend à bien manier le matériel nécessaire à son travail. Ainsi, il doit apprendre à se servir des accessoires, des produits et de tous les autres outils indispensables pour assurer les soins et l’hygiène de l’animal, le chien précisément. Entre autres, il doit maîtriser l’utilisation des différents types de ciseaux, pour les différents entretiens des poils, mais également savoir bien les entretenir pour réaliser de belles coupes et assurer leur longévité. Affûtage et réglage font partie intégrante de ses tâches.

1. Les différents modèles | 2. L'entretien

 

 

1 - Les modèles de ciseaux

Ciseaux à désépaissir

Appelés également ciseaux à effiler, ces accessoires sont composés de deux lames dentelées. Cette paire servira notamment à diminuer le volume des pelages denses des chiens et des chats, à estomper les lignes de coupe et à donner une finition plutôt naturelles aux extrémités des poils. Il est possible de les utiliser pour démêler des noeuds au niveau des oreilles ou dans certaines zones sensibles au lieu d’utiliser un produit démêlant.

Il faut savoir par ailleurs que le professionnel doit bien connaître les gestes à employer lors de l’utilisation de cet outil et les effectuer très attentivement pour éviter de blesser le chien ou le chat. C'est cela qui est enseigné lors des cours pratique de toilettage animaliers. Les professeurs, grâce à leur connaissances et expériences, enseignent les gestes techniques à maîtriser. Les cours théorique quant à eux, montrent les façons de couper le pelage selon les différentes races.

 

 

Ciseaux à sculpter

Caractérisé par une lame pleine et une autre dentelée, cet instrument de taille est fait pour couper la fourrure des animaux tels que les chiens tout en sculptant. Il servira à façonner le pelage et donnera ainsi un rendu beaucoup plus harmonieux et aide même le professionnel à corriger certains coups maladroits.

Le choix du blender va se faire selon plusieurs caractéristiques. En effet, la profondeur des encoches, la taille des lames, leur largeur et même la forme des dents vont varier d’une marque à une autre. Le toiletteur devra donc faire son choix en prenant en compte la nature de l’effet de coupe recherché sur l’animal et de la zone du corps du chien à travailler. 

Évidemment, il faut maîtriser la technique comme celle du sculpteur inversé et la parfaire pour faire la différence avec la concurrence.

 

 

2 - L'entretien

Affûtage

Il est vrai qu'une paire de ciseaux qui ne coupe plus ne sert à rien, mais il ne faut pas se précipiter et la jeter à la poubelle. En effet, il faut apprendre à réaliser l’affûtage de ses instruments au salon surtout qu’il s’agit d’une tâche quotidienne et primordiale

Plusieurs méthodes pour affûter ses lames sont facilement réalisables. Il suffit de se procurer les bons accessoires et de connaître les étapes. Une pierre à aiguiser, à diamant, une pierre ponce ou du papier abrasif peuvent faire l’affaire

L’opération d’affûtage n’est pas à prendre à la légère. Certains professionnels la réalisent quotidiennement, d’autres même entre deux coupes. Ceci assurera le confort du toiletteur et du chien.

 

 

Régler la vis

Des toiletteurs se retrouvant face à une vis desserrée, paniquent et croient perdre à jamais leurs belles paires de ciseaux. Ce n'est pas du tout vrai, il suffit juste de resserrer la vis et de faire de minutieux réglages.

En effet, pour retrouver une bonne qualité de coupe et bien réaliser les soins, il faut impérativement vérifier que la vis est serrée comme il faut. Si elle est trop serrée, les lames grincent et le toiletteur est obligé d’exercer une force importante pour couper. Par contre, si les lames sont lâches, elles vont seulement faire plier le poil du chien ou du chat et non le couper. Le professionnel devra s’armer d’un tournevis adéquat ou plus simple encore, d’un couteau à trimmer pour régler la vis.

 

 

Autres réglages

Régler la courbure

Pour un toiletteur de chiens et de chats, cet entretien fait partie des tâches quotidiennes. Il va augmenter la longévité des instruments et ainsi éviter les dépenses inutiles. Le fait que les ciseaux perdent leur courbure initiale à l'utilisation est tout à fait normal et il faudra, de ce fait, leur rendre leur forme d’origine nécessaire à leur bon fonctionnement.

Afin de faire ce réglage, il suffit de séparer les lames de l’ustensile et les courber à la main en appliquant une légère pression.

Nettoyage

Avec l’utilisation, les outils de coupe vont se salir avec les débris et les bouts de poils des chiens qui vont s'immiscer surtout sous la vis. 

De ce fait, il faut penser à les nettoyer après chaque utilisation à l’aide d’un rouleau de coton sur toute leur longueur et à l’intersection des lames. L’application de produits lubrifiants ou de l’huile fait également partie des prérogatives à effectuer pour que la coupe reste fluide et sans entraves.

 

 

 

 

Autres matériels :

Baignoire

Tables de toilettage

Les tondeuses

Les pulseurs

Peignes

Les brosses

Les coupe-ongles

Cosmétiques