La tonte, seconde tâche du métier de toiletteur canin, c’est une étape essentielle figurant parmi d’autres prestations de toilettage, pour procurer bien être et légèreté aux animaux et qui est plus pratique que la technique classique des ciseaux. Cette pratique doit être bien maîtrisée et faite dans les règles de l’art surtout pour les zones fragiles comme les oreilles. Voici les différentes étapes, conseils et meilleures saisons pour pouvoir tondre les poils de son chien.

Donner à son chien un bel air, propre et épanoui, nécessite de le tondre de temps à autre et de bien maîtriser cet art. Les amateurs de la tonte chez un toiletteur connaissant son métier, savent l’utilité de cette opération : un chien ou un chat tondu sera beaucoup plus épanoui.

Quelques conseils pour accomplir une première opération sans risquer de couper son chien :

Comme les autres tâches de la profession, savoir tondre un chien s'apprend. Vous trouverez ici quelques conseils pour débuter, mais si vous souhaitez faire de la toilette animalière votre métier, il faudra passer par des formations certifiantes pour exercer. La coupe est un geste technique qui requiert habileté, patience et savoir-faire.

  • À l’aide d’une tondeuse et de différentes têtes de coupe, il faut commencer par tondre les coussinets. Pour cela, on aura besoin d’une tête de coupe fine d’une longueur de 1 millimètre. Il faut faire extrêmement attention entre les coussinets et passer toujours la tondeuse de l’intérieur vers l’extérieur, toujours dans le sens de la masse.
  • La deuxième étape est de couper ras le poil du ventre du chien ainsi que ceux de ses parties génitales, pour cela, on aura besoin d’une tête de coupe de longueur 3 millimètres environ. Sans forcément coller à la peau, il faut plutôt passer la tondeuse légèrement, on aura à tondre après, l’anus, en faisant très attention de ne pas accrocher des morceaux de peau. Pour ensuite raser tout le corps de l’animal, on commence à partir du cou, il faut bien mettre la tondeuse contre la peau et n’oubliez pas de toujours aller dans le sens du poil.
  • Au niveau du cou, n’hésitez pas à tirer délicatement l’épiderme vers l’avant pour pouvoir bien passer la tondeuse. Pensez à mettre vos doigts derrière toute partie fragile pour pouvoir protéger les autres zones sensibles.
  • Au niveau de la pâte, il est souvent souhaitable de la prendre, de l'avancer et de passer doucement la machine, il faut faire attention à la zone de peau sous les aisselles.

Nous recommandons d’agir gentiment sur les zones à risque : oreilles, cou, entre les doigts, les aisselles.  

 

Faites attention à cela :

  • Evidemment, il ne faut pas raser toutes les races de chiens mais plutôt celles à poils longs, car ils risquent de faire des nœuds difficiles à démêler. Pour celles qui possèdent des poils courts, un brossage une fois par semaine peut faire l’affaire.
  • La première fois, on vous suggère d’être très vigilant, votre animal risque de s’effrayer du bruit causé par l’appareil. Pour cela, il faut l’habituer à ce bruit avant de commencer toute tonte.
  • Un autre conseil à prendre au sérieux : quand les lames deviennent trop chaudes et risquent de lui faire du mal, pensez à mettre un produit, un lubrifiant par exemple, pour atténuer cette chaleur.
  • Il faut veiller à avoir un matériel toujours propre. Il faut donc le nettoyer régulièrement pour ne pas transmettre les bactéries à d'autres bêtes.
  • Les lames doivent toujours être bien aiguisées. il existe pour cela des appareil qui allongeront leur durée de vie, et qui ne provoqueront pas de douleurs inutiles au chien.
  • Et afin de le détendre pendant cette opération, l’aide d’une deuxième personne est souhaitable, cela va atténuer sa peur.
  • En été, les caniches peuvent être tondus : c’est une race dont les poils poussent continuellement. Par contre, les autres animaux peuvent être tondus plutôt en printemps, car, en grande période de chaleur, ils risquent une brûlure ou une insolation.

 

Les autres tâches du métier :

Le coiffage / démêlage

Le nettoyage

Le brushing

L'épilation des zones sensibles

Lavage de l'appareil dentaire