Lorsqu’on toilette un chien ou un chat, un toiletteur canin doit être en mesure de cerner, selon la race de l’animal et son comportement, ce qui doit lui être fait ou non. Il doit être capable d’effectuer les missions de toilettage qui lui incombent avec un certain savoir-faire et il doit faire bon usage des différents produits et outils nécessaires. Quelles sont, de ce fait, les différentes étapes du travail ?

1. Le démêlage | 2. La tonte | 3. Le bain | 4. Le séchage | 5. L'épilation | 6. Lavage des dents

 

 

1. Le démêlage

Étape fondamentale pour assurer un toilettage rapide et efficace, le démêlage est une étape qui nécessite des outils, des produits et un bon savoir-faire pour obtenir l’effet escompté.

  • Pendant la douche, appliquez le shampoing dans le sens du poil du chien afin d’éviter les nœuds et aidez-vous de démêlants pour faciliter le brossage.
  • L’application devra se faire sur le pelage en profondeur avec un repos de quelques minutes. Un coup de carde pour démêler les poils et ensuite de l’eau pour rincer le tout.
  • Vous pourrez ensuite effectuer le démêlage avec un peigne. Commencez par le bas de la patte arrière et montez tout autour. Effectuez le brossage de la queue puis en partant du ventre jusqu’à la tête en achevant avec les oreilles.

 

 

2. La tonte

Beaucoup plus efficace que la technique des ciseaux, la tonte est la deuxième étape du toilettage. Le plus important en effectuant l’opération de tondre les animaux est de ne pas leur couper la peau.

  • Il faut commencer par les coussinets et passer la tondeuse de l’intérieur vers l’extérieur.
  • Ensuite, il faudra passer au ventre et aux poils tout autour des parties génitales du chien ou du chat qu’il faudra couper.
  • Passez ensuite légèrement la tondeuse en faisant attention de ne pas trop s’approcher de la peau.
  • Puis ensuite faire le rasage en partant du cou en allant dans le sens du poil. Pour les pieds, vaut mieux les faire à part en faisant passer la machine tout doucement.
  • Bien évidemment, il y a certaines choses auxquelles il faudra faire attention tels que les races qu’il est possible de raser, le passage d’un produit lubrifiant au bon moment...

 

 

3. Le bain

Un grand professionnel du toilettage canin vous dira que son métier c'est 70% de temps pour le bain. En effet, un bain bien réalisé vous fera gagner du temps sur les étapes suivantes. Cette étape est l’un des moments les plus importants du toilettage, elle contribue considérablement dans le bien-être et la propreté d’un chien. Elle nécessite des préparatifs et certains outils.

  • Des choses à prendre en considération avant de commencer est la température de l’eau, son ph et le comportement de l’animal.
  • Il faudra suivre certaines mesures de sécurité pour assurer le bien-être du client poilu.
  • Ensuite, il faudra lui couper les ongles avec un coupe-griffes. Vous ferez attention à ne couper que la partie morte de l’ongle en faisant attention de ne pas atteindre la partie vivante. En règle générale, la griffe devra être coupée droite, bien courte et d’un seul coup. Il ne vous reste plus qu’à vider les glandes annales avant de passer à la douche.
  • Vous pourrez ensuite passer à la douche après vous être muni des outils nécessaires. Pour le shampoing par exemple, vous le choisirez selon le type du pelage et pour le tapis, il sera en caoutchouc afin qu’il n’y ait pas de risque de glissade. Le plus important dans le lavage est de veiller à démêler tous les nœuds avant de mouiller. Vous pourrez ensuite appliquer le shampoing en suivant des mouvement circulaires et  laver les zones sensibles à part.
  • Rincez le tout en faisant attention aux zones sensibles et terminez avec le séchage afin d’éviter les prises de coups de froid.

 

 

4. Le séchage / brushing

Après le bain, vient évidemment le séchage. Étape fondamentale du toilettage afin d’éviter que le chien tombe malade et d'entretenir son pelage, il faudra se doter de tous les outils et accessoires nécessaires à cette fin.

  • Il faudra bien évidemment utiliser soit un séchoir soit un pulseur pour sécher l’animal, mais avant tout commencer par une simple serviette absorbante.
  • Vous frotterez délicatement avec la serviette afin de ne pas agresser la peau des animaux.
  • Passez ensuite à l’outil électronique de séchage auquel vous habituerez d’abord le toutou au bruit et ensuite commencerez le séchage de la partie supérieure à la partie inférieure. Bien que réchauffant, ce séchage n’est pas suffisant pour débarrasser le pelage de l’eau qui s’y trouve. Il faudra effectuer un des soins tel que le brushing pour y arriver. Veillez à sécher les zones sensibles à part.

 

 

5. L'épilation

Une autre étape du toilettage est l’épilation du chien ou du chat. Mais avant d’y recourir, il faudra voir si la race supporte de lui retirer les poils ou pas.

  • Pour l’effectuer, vous pourrez recourir soit au trimmer, soit au râteau ou à la pierre ponce. Le résultat sera un pelage beaucoup plus lisse et un poil plus soyeux à la repousse.
  • Sachez toutefois que si vous recourez à d’autres soins tels que la tonte, il ne sera plus nécessaire de faire de l’épilation. Pour les zones sensibles, il vaudrait mieux recourir aux ciseaux pour les alléger de l’extérieur.

 

 

6. Laver les dents

Une des tâches les plus importantes pour un toiletteur canin est le lavage des dents. Elle entretient non seulement la santé et l’hygiène du toutou, mais également la relation qu’il a avec son maître.

  • Il faudra se munir d’outils comme d’une brosse à dents et d’un dentifrice pour laver les dents du chien et sinon recourir aux gels, jouets à mâchouiller, aliments lyophilisés… afin de d’effectuer un nettoyage sans lavage ce qui préservera les dents des agressions.

 

 

Conclusion

L'ensemble de ces tâches nécessitent des connaissances et un savoir-faire important. Lors de sa formation certifiante et reconnue, le professionnel apprendra l'ensemble des gestes techniques pour réaliser avec succès chacune des étapes. Néanmoins les cours apprennent aussi et surtout à appréhender le comportement du chien et ses réactions.

 

Les autres missions :

Le conseil

La vente

La gestion