Le séchage et le brushing d'après bain sont des étapes nécessaires dans le processus de toilettage canin. En effet, il est important de sécher le pelage de l’animal et de s’assurer qu’il n’y a pas d’eau dans ses oreilles. C’est pourquoi, le toiletteur ne doit pas négliger cette tâche, valable aussi bien pour un chat que pour un chien, et être muni de tous les accessoires et produits nécessaires à l’accomplissement de cette tâche dans son salon, afin d’apporter tous les soins qui offrent vitalité et bonne allure au poil.

1 - Quel matériel utiliser ? 

Pour sécher le chien, il faut d'abord s'assurer qu'en tant que professionnel du toilettage nous avons le bon matériel de séchage. Il existe plusieurs outils :

  • le plus pratique et rapide est la cabine de séchage. Particulièrement adapté aux chiens à poils longs qui regorgent de beaucoup d'eau. C'est une caisse grillagée dans lequel le chien s'installe. A l'aide de puissantes hélices, un flux d'air tiède va sécher le pelage de l'animal en moins de 15 minutes.
  • Ensuite il y a le pulseur d'air qui est une sorte d'aspirateur. Il aspire l'air d'un côté pour le faire ressortir dans un tuyau qui sèchera le chien. C'est un outil trés maniable et puissant avec un ajustement possible de la température.
  • Enfin, le séchoir qui ressemble au séchoir que nous utilisons pour nos cheveux. Néanmoins cet outil est utilisé pour les petits chiens ou pour faire les finitions.

Il est clair que si l'on a procédé à un bon lavage et un rinçage dans les règles de l’art, on se retrouvera par la suite avec une meilleure qualité de séchage. Il faut toutefois le faire en respectant les étapes dans l’ordre pour un résultat optimal.

 

2 - Les étapes du séchage 

Première étape : la serviette

Manipulation pour éponger le chien avec une serviette

Il s’agit de la première chose à faire dès qu’on sort de l’eau. Cette étapde permettra d'éponger une grande quantité d'eau. Il faut respecter ces consignes : 

  • 1- Frottez bien le pelage à l’aide d’une serviette absorbante pour chien. Il vaut mieux opter pour une serviette en microfibres comme celles de la marque SnuggleSafe
  • 2- Utilisez d’autres serviettes de la même gamme pour sécher les autres parties du corps : pattes, tête et toute autre zone sensible.
  • 3- Procédez délicatement pour ne pas agresser la peau ou abîmer le poil.

 

Deuxième étape : le séchoir 

Si le chien possède une fourrure épaisse, il vaut mieux passer à la deuxième étape qui consiste à lui faire le séchage et le brushing.

Il est recommandé d’utiliser un bon pulseur d’air ou une cabine dédiée pour chiens et chats, car le client à 4 pattes pourrait prendre rapidement froid et tomber malade s’il reste mouillé longtemps ou être brûlé et mal à l’aise si la procédure dure longtemps. 

Il faudrait l'habituer, petit à petit, au bruit de l’appareil, sinon il pourra paniquer et devenir agité. Commencez par lui sécher la partie supérieure et dirigez-vous, doucement, vers la zone inférieure. 

 

 

3 - Un brushing ?

On se demande encore pourquoi vouloir imposer une forme au pelage des chiens ? Le métier du toiletteur canin est un métier d'entretien mais aussi d'esthétisme. Les clients viennent pour avoir des animaux propre mais aussi beau. La qualité d'un bon toiletteur est donc d'avoir un sens artistique. Comme les coiffeurs, les toiletteurs doivent faire des brushing pour mettre en valeur l'animal.

Il faut savoir, avant tout, que le pelage canin, n’est absolument pas comme les cheveux humains. En effet, il ne sèche pas seul rapidement, il peut prendre jusqu’à 48 heures pour sécher à l’air libre, ce qui peut l’endommager, irriter la peau ou encore lui causer un coup de froid. Mais une chose est sûre, si la fourrure reste mouillée ou même humide suite à un séchage incomplet, elle dégagera une mauvaise odeur, qui ne partira pas avec du parfum ou des huiles aromatisées. 

On peut ainsi conclure qu’une fourrure lavée pendant le toilettage ne peut pas être bien séchée sans matériel de séchage professionnel et adapté. 

Si, dans tous les cas, on utilisera un séchoir, pourquoi ne pas en profiter pour réaliser un beau brushing ? On aurait une jolie fourrure, du volume et look stylish qui plairait au propriétaire ! Les techniques de brushing sont enseignées dans des formations de toilettage canin. Ces cours pratiques vous apprendront les trucs et astuces notamment pour préparer des bêtes de concours.

Mais le but principal du brushing canin n’est pas seulement de donner une jolie allure aux chiens, mais surtout de leur apporter le maximum de confort.

 

 

Le séchage, recommandé par les vétérinaires 

Les vétérinaires recommandent fortement de bien sécher le chien lors d’une séance au salon de toilettage, au retour d’une balade sous la pluie ou après une baignade. En effet, les poils du canidé sont généralement composés de deux éléments : le duvet et la couverture, qui comprennent de l’air agissant comme un matelas protecteur. Cet air assure une température intermédiaire entre celle de l’environnement et celle du corps du chien ou du chat en question.

De ce fait, une fourrure bien séchée et en bonne santé garantit la protection des toutous, aussi bien du froid que de la chaleur, contrairement à l’idée reçue chez la majorité des gens qui pensent que le pelage doit être rasé en été dans un but de fraîcheur.

Donc, pour proposer des services complets et de qualité dans son salon de toilettage, il faut avoir les outils et accessoires nécessaires aux différentes méthodes de séchage.

 

 

4 - Que se passe-t-il si le pelage a séché naturellement ?

Chien se secouant pour enlever l'eau de son pelage

Sans séchage artificiel, surtout, s’il ne fait pas assez chaud, la fourrure n’a aucun effet gonflant, le matelas d’air n’a pas d'épaisseur et le pelage est inefficace en terme de protection.

Néanmoins, il est possible d’avoir un séchage semblable à celui à l’air libre une utilisant une cabine de séchage ! 

Il faut aussi souligner que même si on utilise des moyens de démêlage de qualité, l’eau esquinte la peau et le pelage, il faut donc limiter les dégâts en procédant à un séchage en bonne et dûe forme, tout en veillant à ne pas les agresser avec une mauvaise température ou un temps de séchage excessif. 

 

 

Les autres étapes :

Le démêlage

Tondre l'animal

Le shampouinage

L'épilation des poils

L'entretien buco-dentaire