Un amoureux des chiens est un passionné qui sait s’y prendre avec eux. Mais quand cette passion n’a plus de limites, on peut envisager de faire carrière et devenir toiletteur canin. C’est l’un de ces métiers qui ne nécessitent pas de diplôme, mais qui exigent un amour inconditionnel pour nos amis les animaux et certaines qualités fondamentales. Il est important de maîtriser un certains nombre de tâches de toilettage pour exercer cette profession. Petit tour des infos à connaître sur ce métier !

Les tâches | Les qualites | Le salaire

 

1 - En quoi consiste son travail ?

Bien qu’une diplôme ne soit pas indispensable pour exercer ce métier canin, il existe différentes activités au quotidien qu’un professionnel doit être en mesure d’effectuer. On trouve bien évidemment toutes les prestations pour garantir le bien-être et la beauté des animaux :

  • Ces dernières commencent par le démêlage et vont jusqu’à l’épilation et la tonte en passant par le bain. Il ne faudra évidemment pas oublier les petits détails qui font toute la différence tels que le nettoyage des oreilles, la coupe des ongles… et qui nécessitent un certaines connaissances sur l'anatomie des animaux.
  • Des tâches qui garantissent le succès de cet emploi sont celles qui abordent le côté relationnel avec le client et la gestion de son affaire. Ces dernières complètent le côté technique du travail.

Aussi important que de bien toiletter un chien, il faut donner satisfaction à son maître en prenant son opinion par rapport au look choisi, en lui distillant les conseils qu’il faut et savoir le diriger vers un vétérinaire en cas de besoin. Outre la relation avec le client, il y a la capacité à gérer son salon de toilettage et à vendre ses accessoires pour faire un peu plus de profit et fidéliser les clients. En bon gérant, il faudra savoir gérer les entrées et sorties de stocks, les facturations, instaurer un bon esprit d’équipe et être le modèle à suivre. Tout cela peut être appris lors de formations certifiées en toilettage. Les cours théorique et pratique sont dispensés par des professionnels du toilettage, de la vente et de la gestion comptabilité.

 

 

2 - Les qualités nécessaires

La passion est la qualité principale pour être un bon toiletteur

Un bon toiletteur n’est pas seulement un technicien du toilettage. C’est une personne qui doit être dotée de certaines qualités innées, mais dont d’autres peuvent s’acquérir avec les bonnes formations.

Il faudra entre autres être patient pour pouvoir cerner l’animal, pouvoir gérer les chiens de grandes tailles et donc être apte physiquement, avoir le contact facile avec le client pour pouvoir le guider et lui proposer les bons produits et être soucieux du détail. Car, c’est avant tout un travail minutieux. Mais avant toutes ces qualités qui font partie des traits de caractère d’une personne, il faut être passionné par son travail.

D’autres qualités telles que la dextérité et la connaissance de la santé animale sont les compétences qui s'acquièrent au fur et à mesure. Un autre petit plus qui fait la différence est la volonté d'être toujours à la page et de connaître les dernières tendances.

En résumé, il faudra être doté des qualités citées ci-dessus pour pouvoir garantir l’épanouissement des chiens et satisfasse leurs maîtres.

 

 

3 - Le salaire

En France, plusieurs réglementations existent pour garantir les revenus des métiers qui ont un rapport avec les animaux. Dépendamment du grade, de l’ancienneté et du niveau de formation, le salaire d’un toiletteur canin peut aller de 1 393,00 € à 3 300,00 € par mois. À ce salaire, viennent s’ajouter différentes primes qui dépendent du rendement, de l’assiduité... Il va de soi que les offres d’emploi et les différences salariales dépendent du positionnement géographique du salon de toilettage, mais n’est-ce pas la passion pour les chiens qui prime ?

Si vous vous lancer à votre compte, alors le salaire pourra varier de pas grand chose à une rémunération confortable si vous avez une bonne clientèle. De plus, il ne faut jamais oublier de comptabiliser la valeur de votre boutique. A la revente, vous toucherez une somme qui peut aller jusqu'à plusieurs dizaines de milliers d'euros.

 

 

 

En savoir plus :

Se former au métier

Lancer son salon de toilettage