Une bonne formation et la passion pour les animaux font partie des qualités nécessaires pour exercer la profession de toiletteur canin et exceller dans ce métier, surtout que le chien est un animal dont les soins doivent être rigoureux et minutieux. D’ailleurs, le secteur des produits et services de toilettage pour chiens offre la possibilité à l’amoureux des toutous de faire de sa passion une profession.

 

1 - Quelles sont les qualités à avoir ?

Choisir un pro pour s’occuper de son toutou est une question de bon feeling ; les propriétaires préfèrent les toiletteurs canins compétents et qui les mettent en confiance grâce à certaines qualités indispensables, telles que :

La passion

Cette qualité semble évidente ; pour comprendre les toutous et veiller à leur bien-être, notamment lors du toilettage d’une chienne en gestation ou d’un chiot. C'est un métier de passionné(e)s !

Aptitude physique

Toiletter un saint-bernard ou un dog allemand de plus de 50 kg nécessite une certaine force surtout pour porter le chien sur la table ou le mettre dans la baignoire, sans le malmener le stresser.

Patience

Gérer son stress et savoir amadouer un toutou sont importants chez un bon toiletteur canin afin de pouvoir mener à bien la séance, sans montrer des signes de nervosité.

Sens des relations Humaines

Interagir avec le propriétaire, répondre à ses questions et s'assurer de sa satisfaction contribuent à la notoriété du spécialiste et l’aident à développer son activité

Souci du détail

Le lavage, la tonte et la finition des coupes, selon les critères de beautés spécifiques à chaque race exigent un travail minutieux associé à des talents esthétiques et une touche de créativité

Dextérité

Beaucoup de services spécifiques impliquent des compétences techniques du professionnel de l’hygiène canine qui doit être capable de manier une variété d’accessoires et d'outils en toute sécurité.

Connaissances Santé Animale

Avoir de bonnes notions et un bon apprentissage sur les problèmes de santé canine est essentiel pour bien faire ce travail et vérifier, lors du toilettage, tous les signes de parasites, maladies de la peau, des griffes ou du pelage, etc. Ce point est aussi important pour choisir les produits les mieux adaptés à chaque race pour éviter d'exposer le chien aux risques d’allergie ou de dermatite de contact

Les cinq premières qualités sont liées à la personnalité de l’esthéticien animalier. Quant aux dernières, elles peuvent s’acquérir par une bonne formation ainsi que par l’expérience de travail dans un salon pour canidés ou dans une animalerie spécialisée.

En plus de ces qualités, être à jour sur les dernières tendances et les nouvelles techniques font le succès du toiletteur. En effet, comme chez les humains, les coupes de cheveux des chiens et chats connaissent des phénomènes de mode qui changent tout aussi rapidement.

 

 

2 - À quoi reconnaît-on un bon toiletteur canin ?

Avant d’ouvrir sa propre animalerie ou de travailler dans un salon de toilettage pour canidés et félins, il est conseillé de prendre exemple sur les qualités, déjà citées, des meilleurs techniciens du domaine reconnaissables à travers :

  • L’épanouissement du client à quatre pattes : après avoir été toiletté, un chien doit sortir tout beau tout propre et surtout enjoué de la séance.
  • Les bons échos : Le meilleur moyen d'atteindre le succès est la vieille méthode de la bouche à oreille de la part des vétérinaires et des éleveurs.
  • Les locaux bien aménagés : les maîtres préfèrent voir où se trouve leurs compagnons, comment ils sont traités et les équipements utilisés pour faire leurs entretiens.
  • Le respect des exigences sanitaires : la conformité aux normes d’hygiène vétérinaires évite les zoonoses et aide à acquérir une bonne réputation dans ce domaine.
  • ... A sa formation. En effet tout professionnel qui connait bien son métier à suivi une formation professionnalisante de toiletteur pour animaux. Celle-ci apporte les connaissances théoriques (morphologie du chien, droit, gestion) et pratique (techniques de toilettage selon la race,...). 

Le secteur du bien-être des compagnons à quatre pattes peut être une vocation pour ceux qui ont les qualités nécessaires pour travailler à leur contact sans faire d’études vétérinaires.

 

 

En savoir plus :

Le quotidien du toiletteur

La rémunération