Le métier de toiletteur canin est trés populaire. Variées, les journées de ce professionnel du soin animalier oscillent entre toilettage, conseil au client mais aussi gestion et vente de produits complémentaires. Tour d'horizon d'un métier dynamique qui permet d'allier le travail et la passion des animaux.

1. Toiletter | 2. Conseiller | 3. Vendre | 4. Gérer

Le professionnel procède à la tonte d'un Golden Retriever

 

1. Le toilettage

Démêler, laver, sécher, couper

Les clients d’un salon d’entretien canin ont beaucoup d’attentes quand ils amènent leur chien. Le toiletteur devra donc assurer, durant sa vie professionnelle, toutes les prestations de toilettage depuis le démêlage jusqu’à la finition de la coupe. 

  • Grâce à une panoplie de peignes et de brosses, l’artisan doit bien aérer la fourrure des animaux en se débarrassant des noeuds et en éliminant les poils morts. C’est également durant cette acte que les problèmes de peau sont détectés et il faudra l’intervention d’un vétérinaire.
  • Concernant le bain, il s’agit d’une étape importante qui nécessite des produits spéciaux. Avec un shampoing adapté, il faudra bien frictionner le toutou, tout en veillant à bien laver les zones sensibles. Par la suite, il faudra sécher le chien à l’aide d’une serviette absorbante, un séchoir, un pulseur ou dans une cabine de séchage. En plus, le toutou pourra avoir droit à un brushing si son propriétaire le souhaite.
  • Une fois la douche réalisée, vient l’étape de la tonte et de la coupe. Une tondeuse et différents types de ciseaux sont utilisés pour dégrossir et couper le pelage selon certaines normes pour chaque race. La coupe a un but esthétique, mais également une finalité de bien-être et de bonne santé.
  • D’autres tâches ne doivent certainement pas être négligées comme l’épilation des oreilles, le lavage des dents et l’entretien des ongles. Cette dernière mission est délicate et doit donc se faire avec soin et prudence. C’est pour cela que la connaissance de l’anatomie canine est nécessaire et rentre dans le programme de la majorité des formations.

Finalement, tout artiste doit aussi travailler dans des locaux propres. De ce fait, le nettoyage des locaux et le maintien des conditions d’hygiène doivent être considérés comme une priorité et fait partie intégrante du travail.

 

 

2. Les tâches annexes

a - Le conseil

Les services prodigués dans un salon pour chiens ne se limitent pas aux actes réalisés sur les animaux. Effectivement, le métier a une dimension relationnelle très importante consistant à accompagner les propriétaires. En effet, c’est l’un des métiers qui se basent sur la communication. Tout client s’attend, en effet, à recevoir des conseils adéquats et pertinents. Ces derniers vont surtout viser à assurer la satisfaction immédiate lors de la prestation (la coupe choisie, le look du chien, etc.) et garantir la propreté hors du salon. L’artisan aura également pour tâche de détecter les maladies et d’orienter ses clients vers un vétérinaire en cas de besoin.

 

 

b - La vente de produits

Vu l’importance de l’aspect commercial de ce genre de métiers, les services ne vont pas se limiter à l’entretien et aux conseils. Le patron devra promouvoir les prestations de toilettage en prodiguant les meilleurs services à ses clients et en les orientant vers les accessoires et les outils qu’ils doivent acquérir. À cet effet, il doit mettre en valeur les produits en vitrine et adopter de bonnes stratégies de marketing comme la mise en place d’un site internet ou d’offres promotionnelles. Par ailleurs, savoir donner le bon conseil, au bon moment, en utilisant le langage approprié va mettre les clients en confiance et donc les fidéliser.

 

 

c -  La gestion du salon

Concernant le volet administratif de la profession, le toiletteur doit être avant tout un bon chef d’entreprise. Sa tâche primordiale, pour réussir, est de bien gérer son commerce. Ainsi, il doit veiller à la bonne gestion du stock et des commandes pour éviter le sur-stockage ou la pénurie qui représentent une perte d’argent. En outre, réaliser des devis et des factures fait partie du quotidien du métier. D’un autre côté, tout patron doit assurer le bon management de son équipe et savoir dispatcher et déléguer certaines besognes à ses employés comme pour tous les métiers qui nécessitent une gestion d’équipe. De ce fait, il est amené à passer des entretiens pour recruter les personnes qu’il faut. Il jouera le rôle de leader et de modèle dans son salon et sera une source de motivation pour ses salariés. Par ailleurs, il veillera au suivi et à la formation de son personnel.

 

2. Comment apprendre ces différentes tâches ?

Si vous souhaitez devenir toiletteur canin, mais que vous n'avez qu'une partie des connaissances pour vous lancer, il existe de nombreuses formations de toiletteur canin partout en France. Théorie et surtout pratique vous permettront d'apprendre les différentes techniques de soins aux animaux mais aussi toutes les tâches annexes vues ci-dessus. Les manière de se former sont diverses (en centre de formation ou à distance).

 

En savoir plus :

Quelles qualités pour faire ce travail ?

La rémunération